Christine Valcke
Née à Anvers en 1958


 
“ Moi qui vois, j'ai ma profondeur aussi, étant adossé à ce même visible que je vois et qui se referme derrière moi, je le sais bien. L'épaisseur du corps, loin de rivaliser avec celle du monde, est au contraire le seul moyen que j'ai d'aller au coeur des choses en me faisant monde et en les faisant chair".

  ----------- Merleau-Ponty ( le visible et l'invisible )-----------
 
Naître
Surgir au monde et plonger dans le mystère de la vie est une énigme qu'il est bien impossible de résoudre.
C'est pourtant une question brûlante vers laquelle on peut être tenté d'ouvrir un passage.
Mon enfance a été bercée par les gris infinis du ciel et de la mer du Nord, le blanc parfois éblouissant de l'estacade d'Ostende, les noirs de ses brise-lames, le flux incessant des marées, rythmes, respirations, pulsation permanente.  
Dans "le mystère de passivité de la vision" ( Merleau-Ponty ), ces formes, ces rythmes sont devenus pour moi un langage avec lequel je cherche à établir une correspondance avec le monde.  
Un sentiment aigu d'être bien démunie pour l'aventure m'a fait choisir des moyens volontairement sobres (encres, quelques pigments, medium, quelques pinceaux un peu larges), à portée de main, et réduire progressivement mon vocabulaire à un jeu permanent de confrontation, fusion entre masse et transparence.  
Les formes que j'interroge sont simples, élémentaires, mais c'est dans leurs combinaisons infinies que se révèle toute leur complexité. Plus on les interroge, plus on mesure combien elles sont inépuisables. Massives ou fragiles, légères ou pesantes, compactes ou fragmentées, elles continuent "d'agir", de nous regarder, de nous confronter.
D'être là.
Ce jeu infini des formes, masses et transparence en perpétuel mouvement, engendre sans cesse de nouveaux équilibres, de nouveaux possibles, nécessairement fragiles, transitoires, petites éternités fugaces suspendues dans le flux permanent du temps.
Accepter l'empreinte du temps sur nous, en nous. Son immobilité et sa volatilité permanente. La saisir, la voir surgir, la perdre, ne pas comprendre, ne plus rien comprendre mais continuer d'explorer, d'interroger le monde, de scruter sa présence par la main, par les yeux, avec une poignée de terres et d'encres.
Laisser la pensée au repos pour entrer dans le regard nu, dans la fragilité d'une ligne, d'une fracture, d'un rythme, de quelque chose de peut-être terriblement ténu mais tangible qui nous permette de toucher la vie et nous ramène ici, entre ciel et terre, à la précarité et à la puissance de la présence du monde en nous.

 


Expositions personnelles:

à venir: Maison des Arts de Bages 22 septembre-26 Octobre 2017

2016
Galerie le Sphinx Montauban

Galerie Dieu, moviment creatiu Cadaquès

2014
Librairie Ombres Blanches Toulouse

Galerie le Sphinx Montauban

2012
Maison du Roy Sigean

2011 -
Musée des arts et métiers du livre Montolieu
en partenariat avec le Centre Joë Bousquet

Librairie Ombres Blanches Toulouse

2010
Maison du Roy Sigean
avec Michel Argouges, sculpteur

2009
Château-musée du Cayla Andillac

2008
Maison du chevalier Carcassonne
avec Sarah Fujiwara, photographe

Oeuvres sur papier Galerie Fusion Toulouse

2007
“la Noche Oscura” suite de lithographies originales
Librairie Ombres Blanches Toulouse

2006
Maison du Chevalier Carcassonne
avec Sylvie Rivillon, sculpteur

Galerie Rubiralta Manressa Catalogne Espagne

2005
Peintures Janson Industrie Boussens

Lithographies Galerie Amacla Toulouse

2004
R.A.G.E.S Auch

Maison du Chevalier Carcassonne

Galerie Xavier Ronse Moucron Belgique

2003
Installation Centre Culturel, Tournefeuille

2002
Lithographies GREP, Toulouse

Peintures, installation Espace Apollo, Mazamet

2001
«Les 28 demeures du temps»
Résidence et installation Galerie Bab Doukala, Marrakech

2000
  "Les bords du monde" Librairie Ombres Blanches. Toulouse

"Lana Sobtana ou l’entre-vu aveugle" Théâtre de la Cité, Toulouse

"Lande Langue" Galerie l’Art en Stalles, Pouzac

1999
"Lana Sobtana ou l'entre-vu aveugle", Festival de Jazz d'Uzeste

"Signes et Temps", Ecole Municipale d'Art, Boulogne s/mer

1998
"Peu au regard", itinérance à travers quatre lieux, quatre maisons de Toulouse

...

Expositions collectives

2017 Concentr'Art, Cadaqués

2016 la Selva de l'Art, Selva-de Mar
Maison du Roy, Sigean

2015 livres d'artistes, Maison des Arts, Bages

2014 Maison du Chevalier, Carcassonne

2012 La Maleta, Valladolid, Espagne
Maison du Chevalier, Carcassonne

2011 Espace 3, Athéna, Sarlat
Maison du chevalier, Carcassonne

2010 Maison du chevalier, Carcassonne

...

Collections publiques

Centre Joë Bousquet Carcassonne
Musée des arts et métiers du livre Montolieu
EMA Boulogne s/mer
Conseil Général du Gers
Château-musée du Cayla
Bibliothèque du Patrimoine Toulouse
Bibliothèque Carcassonne-agglo

et nombreuses collections privées en France et à l'étranger
...

Editions

2017
"cela respire"
avec le poète Franc Ducros
collection Tête à Texte aux Editions Rencontres

2016
"Terra Tremens"
avec le poète Pau Riba
Editions dieu, moviment creatiu, Cadaqués

2015
"Racines"
avec le poète Franc Ducros
collection Tête à Texte aux Editions Rencontres

2014
"Question de la lumière"
avec le poète Jean Gabriel Cosculluela
collection Tête à Texte aux Editions Rencontres

2013
"Une Image du Temps"
suite de 3 poèmes de Jacques Ancet et 4 lithographies
avec le lithographe Pierre Robinault aux ateliers de la Maison du Roy
édité par C. Valcke

2011
“Fracture”
poème de F. Ducros accompagné de 7 lithographies
avec le lithographe Pierre Robinault, ateliers de la Maison du Roy
coffret Dermont-Duval
édité par C.Valcke

2006
“L’égalité de la balance”
S.Pey/C.Valcke
collection Feuillets entrebaillés

2006
“Eclats de vivre”
R. Farina/C.Valcke
Editions Dumerchez

2004
“Extrait du chemin”
S.Pey/C.Valcke
Editions Trames